Le concours national de la resistance  et de la deportation 2018

Pour mieux nous connaître

Pour prendre contact avec nous

Nous contacter
Accueil  Bureau de section  Promotions  Concours  Bulletins  Billets  Activités  Nous contacter 

Comme chaque année, élèves, parents, professeurs, correcteurs, chefs d’établissement sont conviés dans la salle André Malraux, cadre tout indiqué pour une telle manifestation.

 Les représentants des différentes associations et les autorités sont là aussi pour témoigner de leur intérêt pour le concours et leur souci de défendre les valeurs qui y sont attachées.

 Le thème national proposé cette année aux candidats était : « S’engager pour libérer la France ». Dans notre département, 17 établissements scolaires (4 lycées et 13 collèges) ont participé aux épreuves, soit collectivement, soit individuellement, en produisant soit des compositions personnelles, soit des mémoires collectifs.


Leurs prestations de qualité et parfois d’une rare et haute tenue montrent que le Concours motive toujours les élèves, bien sûr, toujours encouragés et soutenus par leurs professeurs. Le sujet, malgré sa concision ou à cause de celle-ci, est beaucoup plus complexe et plus vaste qu’il n’y parait. C’est ce que Madame Proux, Présidente du Comité du Concours, souligne dans son introduction.


Après les allocutions de Monsieur Gérard, Directeur du Cabinet du Préfet, et de Monsieur Marien, le référent « mémoire et citoyenneté » de l’Académie, Madame Gachignard, procède à la lecture du palmarès avec son autorité souriante et on assiste alors à la succession des lauréats venant chacun à son tour recevoir leur prix des mains des personnalités présentes.


La liste est longue, mais personne ne s’en plaindra… Impossible de citer tout le monde. Je me contenterai donc de féliciter une élève du lycée Jean Dautet, Tiziana Nogaj (déjà primée dans un mémoire collectif), à qui nous avons attribué le prix spécial « Clément Juchereau » offert par l’AMOPA 17, pour la qualité de sa composition. Elle a reçu un ensemble de 3 ouvrages, joli paquet, ceint comme il se doit de l’incontournable ruban violet et accompagné de la biographie trop souvent méconnue de Clément Juchereau, « homme  de combat, homme de projets, homme de terrain ».


 Un autre prix spécial a été décerné pour la première fois, il porte le nom de « prix Etiennette Gallon » en mémoire d’une personnalité exemplaire de la Résistance, par ailleurs Chevalier des Palmes académiques, récemment décédée et à qui le Comité du Concours a voulu rendre un hommage tout particulier. Son activité inlassable au sein de son Club « Soroptimist » a été à cette occasion  également soulignée par Madame Canteau, l’actuelle présidente de cette association au rayonnement international. Madame Etiennette Gallon fut pendant de nombreuses années l’âme du Concours de la Résistance et de la Déportation, dont elle présida le jury. Toujours souriante malicieuse et dynamique, elle multipliait les rencontres avec les jeunes, consacrant une bonne partie de sa vie à diffuser son idéal, profondément humaniste, évoquant les heures sombres de la guerre et ses propres souvenirs de résistante… Deux élèves ont été ainsi récompensées, l’une par l’UDCVR (Union Départementale des Combattants Volontaires de la Résistance), l’autre par l’association Soroptimist, il s’agit de Hannah Gillies (collège Pertuis d’Antioche de Saint Pierre d’Oléron) et de Pauline Saquet (lycée Bellevue de Saintes).


La cérémonie comme toujours a trouvé sa conclusion autour d’un sympathique buffet et là, avant de se quitter, chacun a encore pu partager petits fours et boissons fraîches, compliments et impressions, souvenirs et projets et se donner rendez-vous pour l’année prochaine.


Association des  Membres de l’ordre Des palmes academiques

SECTION DE

CHARENTE-MARITIME

AMOPA 17

Amopa 17   Siège social :  LycéeJean Dautet -  18 rue Delayant

17022  LA ROCHELLE Cedex

CONCOURS NATIONAL DE LA
RÉSISTANCE
ET DE LA
DÉPORTATION


La section de l'Amopa 17 y participe en remettant le prix Clément Juchereau.

Mais qui était Clément Juchereau ?

Juchereau Accueil