Laïcité

Oser une réflexion sur la laïcité c’est faire preuve de courage et d’opportunité. La section AMOPA 17 l’a fait en créant une commission d’étude, estimant que, devant les violences et l’intolérance qui accablent ce monde, y compris la France, il était urgent de mettre à l’honneur un concept trop souvent méconnu voire détourné de son sens universel.                                                     


Un cheminement historique s’imposait depuis le projet de Condorcet (1793) à la loi Falloux (1850), de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat (1904-1905) à l’article 1 de la Constitution (1946).


Les fondamentaux législatifs et philo-sophiques ont été évoqués, pour ne citer entre autres que la lettre de J. Ferry, les Déclarations des Droits de l’Homme, de l’Enfant, les travaux d’E. Morin, d’H. Péna-Ruiz, de J. Beaubérot ou de B. Stora.


Des outils existent, tels l’Observatoire de la Laïcité, le Guide à l’intention des Maires de France, la Charte de la Laïcité.

Ainsi, de nombreux échanges ont permis d’évoquer les tenants et aboutissants d’une question franco-française autour du discours de J. Jaurès à Castres en juillet 1904, de la déclaration solennelle des évêques et cardinaux français de novembre 1945, de la montée des communautarismes, de l’enseignement des faits religieux, de la sensibilisation des enseignants, vecteurs d’un idéal laïc Pour condamner aussi les événements actuels qui brouillent le concept que ce soient les attentats ou l’expansion d’un islamisme radical.


Que faire alors pour donner une image concrète de la laïcité auprès des membres de l’AMOPA, au sein des établissements d’enseignement, de façon générale par diffusion dans la population et la jeunesse ?


Un plan de promotion sera proposé en appui des actions existantes, par notre présence et nos propos, au cours de la semaine de la laïcité, lors de la journée commémorative de la loi de séparation, en participant à la Réserve citoyenne, en soutenant des manifestations locales (arbres de la laïcité, chorales, expositions sur les symboles de la République), avec notre concours auprès d’organismes et d’associations (Ligue de l’Enseignement…) ou en organisant des conférences et des colloques.


Pourquoi ne pas ouvrir un Atelier de la Laïcité à l’échelle départementale ?

Le débat est ouvert.


Les Amopiens y ont leur place, raison d’être d’hommes et de femmes attachés à un idéal humaniste de liberté et de paix. Une ouverture sans ostracisme et sectarisme mais avec la fermeté de faire respecter un des piliers identitaires de notre pays.


.

Pour mieux nous connaître

Pour prendre contact avec nous

Nous contacter
Accueil  Bureau de section  Promotions  Concours  Bulletins  Billets  Activités  Nous contacter 
LA Laïcité A L’école

La laïcité en question sur la BnF

Association des  Membres de l’ordre Des palmes academiques

SECTION DE

CHARENTE-MARITIME

La laïcité, une priorité.


Considérant les attentats de janvier 2015 et les réactions qui ont suivi,


Constatant la montée de l’intolérance dans une société méconnaissant les valeurs et la pratique de la laïcité, et en faisant trop souvent un usage abusif ou détourné,


Bien que la section de Charente-Maritime se félicite de l’évolution et des propositions concrètes de l’Etat, notamment le ministère de l’Education nationale, de nombreux corps constitués et des associations, elle estime devoir apporter sa contribution en créant une commission d’étude et de réflexion à partir des fondamentaux historiques, philosophiques, et législatifs de la laïcité.


Elle propose de mettre en oeuvre un plan de promotion de la laïcité

     - actions auprès d’établissements scolaires et d’associations.

     - organisation de conférences, colloques …

     - l’engagement de ses membres dans la Réserve citoyenne.


Le président de la section 17 est chargé de présenter auprès des instances nationales de l’AMOPA ces propositions.

UNE DECLARATION DE LA SECTION AMOPA 17

Amopa 17   Siège social :  LycéeJean Dautet -  18 rue Delayant

17022  LA ROCHELLE Cedex

Accueil AMOPA 17